Une lanterne rouge à Beaupré

S’aventurer sur la route 138 vers Charlevoix, vers le Mont St-Anne ou vers St-Ferréol des Neiges c’est prendre une pause au bistro Naka Mura. Ainsi découvrir la bistronomie japonaise aux influences françaises, québécoises, beaupréennes. Être heureux !

Alexanne Grenier signe le délicat menu du Naka Mura (qui signifie Centre du village). La chef, native de Beaupré, admet s’inspirer des Izakayas. Ces bistros japonais, régionalistes et populistes, où l’on sert des plats chauds et froids, simples ou presque gastronomique, dans une ambiance décontractée. Les traditionnelles lanternes rouges sont des lieux de socialisation !

Influences japonaises dans sa minutie, sa finesse, sa rigueur. Aussi dans les assaisonnements, la balance de ses textures, et dans l’importance d’une salinité « juste » (ni trop, ni pas assez, exprime la divine cuisinière).

Inspirations françaises dans la préparation de ces bouillons délectables.

Influences beaupréennes dans ses légumes de la Ferme Simard, son esprit de communauté et son côté « bonne franquette ».

Ouvert depuis juillet 2017, Naka Mura ne cesse de se réinventer et d’inspirer une visée qualitative. Les coupes des poissons et des viandes sont faites sur place et la fraîcheur demeure l’aspect le plus important du bistro.

On peut y boire les arrivages spéciaux de la microbrasserie de Beaupré, des vins d’importation privé, des sakés rares, des cocktails maison ou de bons spiritueux sélectionnés avec soin.

Le menu à la carte propose entre autres des accras à la pieuvre, des crevettes géantes tempura, des tartares, des tatakis de butterfish, des salades d’algues marinées, des poké bols, et un éventail de makis. Aussi, des sushis préparés à l’ordre d’un doigté artistique dans un soucis constant de qualité.

Le menu de saison cet automne propose des bols de nouille qui valent le détour. Bouillon miso ou tonkotsu, nouilles ramen ou udon, tofu ou flanc de porc ou poisson du jour. On détecte une immense fierté dans le regard de la chef Alexanne lorsqu’elle parle de ses bols ramen ! Admirer et savourer !

Le Naka Mura s’offre pour emporter (la carte complète est disponible). La Naka Mura offre aussi Chef à domicile aux gens du coin de Beaupré et ses alentours.

Ne manquez surtout pas de faire un saut de la montagne au Naka Mura après quelques descentes cet hiver.

– Isabelle Dutremble